Réponse à la 5ème question: mise en œuvre du SCF par les banques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réponse à la 5ème question: mise en œuvre du SCF par les banques.

Message par Abdesselam MEDJOUBI le Ven 15 Mar 2013, 8:42 am

Question 5 – postée par MALEK EL HOUDA le Sam 02 Mar 2013, 8:02 pm
Thème : mise en œuvre du SCF par les banques ?

question:
Bonjour Mr MEDJOUBI,

Sachant que vous portez le nom d'un grand ami Si Abdelhak MEDJOUBI de Constantine, j'ai le plaisir de vous demander s' il y a une échéance quant l'application des normes IFRS aux Banques algériennes, y compris la Banque d'Algérie. Le constat donne l'impression qu'on se presse pas du tout pour amorcer ce passage.
Merci pour vos éclairages.


D’abord, un petit service personnel, s’il vous plait : merci de passer un grand bonjour à mon cousin Abdelhak que j’estime beaucoup et que je n’ai le plaisir de rencontrer que tous les 10 ans (et encore !).

OPINION:
Petit rappel, il ne s’agit pas de normes IFRS mais de SCF (voir mon opinion relative à la question posée par AbouDjaber).

Les banques et les établissements financiers ont bénéficié d’un texte particulier (règlement N°09-04). Comme l’ensemble des opérateurs concernés par le champ d’application du SCF, ils y sont soumis. Toutefois, la particularité de leurs comptabilités impose des orientations particulières.

A titre d’exemple, puisque le SCF préconise que les opérations de locations financement soient activées chez le crédit preneur, il s’agira de les désactiver au niveau des banques pratiquant le leasing. Le compte d’immobilisation sera remplacé par un compte de créance.

A l’occasion du changement de référentiel, les banques constituant « le nerf de la guerre (économique, bien sûr) » ne peuvent (ne doivent) que faire partie du « fer de lance » de la réforme comptable.

Leurs activités tombent sous le joug de la loi 07-11 portant SCF. Cependant, vous avez pu déceler un retard dans la mise en œuvre du SCF ; cela est dû certainement à l’attente de clarification de la part du ministère des finances, du conseil national de la comptabilité ou de la Banque d’Algérie.

Mais... ne soyez pas inquiet, l’économie a trop besoin de ce secteur pour qu’il puisse se permettre « de ne pas se presser ».

Abdesselam MEDJOUBI
Personnalité du Forum
Personnalité du Forum

Messages : 581
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum