transfert de la part de bénéfice en devise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

transfert de la part de bénéfice en devise

Message par vialarien le Jeu 6 Juin - 7:27

Monsieur, Bonjour

Je voudrez savoir la méthode à adopter pour le transfert une partie de bénéfice dégagé,
en devise pour une société étrangère de droit algérien Merci d'avance.

vialarien

Messages : 2
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Transfert de dividendes versl'étranger

Message par MERHOUM le Sam 15 Juin - 12:20

Bonjour,

Le droit Algérien, notamment, le code de l'investissement et le règlement  de la Banque d'Algérie n° 05-03 du 06 juin 2005, garantissent aux investisseurs étrangers le droit de transfert de dividendes.
Néanmoins, le transfert reste assujetti au respect d'un certain nombre de règles et conditions, tant sur la forme que sur le fond.
Seuls les dividendes issus d'activités économiques de production de biens et de services sont éligibles au transfert. Les dividendes découlant de l'activité de revente en l'état ne le sont pas.
C'est la banque, où est domiciliée l'entité, qui est habilitée à procéder au transfert, sur présentation d'un dossier de fonds appuyé des documents nécessaires.
L'entité doit dûment prouver qu'elle s'est acquittée de toutes ses obligations fiscales, notamment le paiement de la retenue à la source dû au titre de la distribution de dividendes. Elle doit prouver aussi, qu'elle a publié les comptes sociaux de l’exercice antérieur. 
L'entité doit déclarer le transfert de fonds aux services fiscaux territorialement compétents (DGE ou Direction des impôts de Wilaya), qui ont pour mission de s'assure que la société s'est acquitté de toutes ses obligations fiscales, et de délivrer, en conséquence, une attestation de transfert de fonds qui est obligatoire pour tout transfert. (Article 182 ter du code des impôts directs et taxes assimilées).

Mohamed El-Habib MERHOUM, expert comptable diplômé, Doctorant en sciences financières, Université Djillali Liabès de Sidi Belabbès   


 

 

 
4. Conclusion
Bien que la règlementation bancaire en vigueur garantie aux opérateurs «éligibles» le droit au transfert des dividendes, le transfert reste assujetti au respect d’un certain nombre de règles et conditions tant sur la forme que sur le fond

 

MERHOUM
Membre
Membre

Messages : 15
Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum